Share: Facebook Twitter Digg Delicous Email More...
Logo
Contactez-nous Quilles Cosmiques Photos Galerie Vidos Joignez la liste d'email Promotions aux Quilles Nouvelles en ligne Leves de fonds Rsultats de nos Ligues Tarifs des Quilles Partys Corporatifs Le Casse-Croute Le Bar Le coins des jeux Pro-Shop Carte Routire Resto Proximit Club des 300 et 800 Articles de Quilles
 

Les Bourses

 

Q1: Comment se fait le partage de l’argent recueilli tout au long de la saison?

 

Le montant payé par le joueur à chaque semaine varie dépendamment de la ligue.  De ce montant, il y a toujours une partie qui va au salon de quilles (pour l’opération des allées et pour les parties jouées) et une autre partie pour le fond de ligue (les bourses).  Voici un exemple :

  

Ligue : 12 équipes de 5 joueurs = 60 joueurs

Nombre de semaine : 30

Prix : 15$/semaine/joueur = 10$ pour le salon et 5$ pour le fond de ligue

 

Dans nos ligues, on fonctionne avec le système de point Peterson. Voici un exemple du fonctionnement de ce système de points :

  • La ligue compte 12 équipes
  • Les équipes jouent 3 parties sur la même paire d’allées toute la soirée

Lors de la première joute, l’équipe qui fait le plus haut simple d’équipe (ex : 1300 quilles abattues avec handicap) gagne 12 points, l’équipe avec le deuxième plus haut simple gagne 11 points et ainsi de suite jusqu’à l’équipe qui fait le plus petit simple et qui gagne 1 point.

Le même procédé de calcul continu à chaque partie et pour le total des 3 parties.  C'est-à-dire, l’équipe qui a un total de 1100 pour la première partie, 1050 pour la deuxième et 1025 pour la troisième, a un grand total de 3175.  Ce grand total donne un certain nombre de points sur notre échelle de 1 à 12 points dépendamment des totaux de chaque équipe.

Également, à chaque partie et pour le total des trois joutes, les deux équipes qui font compétition sur la même paire d’allées jouent pour 2 points.  L’équipe qui gagne reçoit automatiquement les 2 points en plus des points sur l’échelle de 1 à 12.

   

Reprenons notre exemple :

 

60 joueurs X 5$ X 30 semaines = 9000$

Points par semaine:(12+11+10+9+8+7+6+5+4+3+2+1)X4 + 8X6 (8pts par paire d’allées) = 360pts

Points pour la saison : 360 points X 30 semaines = 10 800 points

Montant de bourse par point : 9000$/10 800pts = 0.83$/pts

 

Imaginons que toutes les équipes terminent la saison avec 20 points de différence entre elles :

1er=1000pts X 0.83$ = 830$/équipe = 830$/5 joueurs = 166$/joueur

2e=980pts X 0.83$ = 813.40$/équipe = 813.40$/5 joueurs = 162.68$/joueur

3e=960pts X 0.83$ = 796.80$/équipe = 796.80$/5 joueurs = 159.36$/joueur

4e=940pts X 0.83$ = 780.20$/équipe = 780.20$/5 joueurs = 156.04$/joueur

5e=920pts X 0.83$ = 763.60$/équipe = 763.60$/5 joueurs = 152.72$/joueur

6e=900pts X 0.83$ = 747$/équipe = 747$/5 joueurs = 149.40$/joueur

7e=880pts X 0.83$ = 730.40$/équipe = 730.40$/5 joueurs = 146.08$/joueur

8e=860pts X 0.83$ = 713.80$/équipe = 713.80$/5 joueurs = 142.76$/joueur

9e=840pts X 0.83$ = 697.20$/équipe = 697.20$/5 joueurs = 139.44$/joueur

10e=820pts X 0.83$ = 680.60$/équipe = 680.60$/5 joueurs = 136.12$/joueur

11e=800pts X 0.83$ = 664$/équipe = 664$/5 joueurs = 132.80$/joueur

12e=780pts X 0.83$ = 647.40$/équipe = 647.40$/5 joueurs = 129.48$/joueur

 

 


 

L’Effet Anti-Front

 

L’anti-front du salon de quilles Excellence est appelé un anti-front amovible puisqu’il est possible de le retirer au besoin. C’est une lame d’acier ancrée dans une petite fissure au centre de l’allée à 1 pied (30cm) de la quille numéro 1, la quille avec l’anneau beige.

 

Comme le nom l’indique, l’anti-front permet aux joueurs d’éviter les fronts, c’est-à-dire une trouée. Cette invention a pour effet d’augmenter considérablement les pointages des parties. On estime entre 20 et 25 points l’avantage qu’il procure à la moyenne. Cependant, l’anti-front ne transforme pas la trouée, ‘‘split’’ par un abat à tous les coups. La boule lancée directement au centre de la piste sera redirigée par cette lame d’acier pour frapper entre les quilles numéro 1 et 2 ou les quilles numéro 1 et 3. Au moment où la boule touche les quilles, après avoir été déviée par l’anti-front, elle a un effet sortant puisqu’elle cherche à aller vers l’extérieur. À cause de cet effet, la quille arrière (quille #8 ou #9), opposée à l’endroit où la boule a frappé, restera souvent debout donnant ainsi un pointage de 9. C’est pourquoi certains ont l’impression de s’être fait ‘‘voler’’ un abat alors que c’est tout à fait normal. Vous avez beaucoup plus de chance de faire un pointage de 9 qu’un abat si vous touchez à l’anti-front.

 

Cependant, il est toujours possible de faire des trouées pour trois raisons,

 

1) Si vous contournez l’anti-front et la boule frappe la quille #1 directement dans le centre.

2) Si vous lancez trop fort (plus de 20km/h) puisque l’anti-front n’est pas en mesure de rediriger la boule.

3) Si vous lancez une boule qui possède un effet dans le sens opposé où l’anti-front redirige la boule. Par exemple, la lame d’acier dirige la boule vers la gauche, entre la quille #1 et la quille #2, et la boule a un effet vers la droite donc directement sur la quille #1.

 

Il faut donc réaliser que l’invention de l’anti-front permet de faire, de plus hauts pointages, plus de 9 que d’abats lorsqu’il est utilisé par le joueur et il n’enlève pas complètement la possibilité de faire des fronts, trouées, ‘‘splits’’.

 

   

 


Le Handicap

 

Q : Qu’est-ce que le handicap aux quilles?

R : L’handicap est un nombre de quilles qu’on donne aux équipes et/ou aux joueurs les plus faibles.

 

Q : Pourquoi utiliser l’handicap? 

R : L’handicap est utilisé dans des jeux où l’on impose aux meilleurs concurrents certains désavantages au départ afin d’équilibrer les chances de succès.

 

Au salon de quilles Excellence, nous utilisons le handicap pour équilibrer les équipes.  Il est déterminé par le total des moyennes des joueurs à l’intérieur d’une même équipe.  Par exemple, une équipe de 5 quilleurs ayant tous 200 de moyenne vont avoir une moyenne d’équipe de 1000 (5 x 200).  Le handicap est basé sur une moyenne d’équipe supérieure à l’équipe avec la plus grande moyenne de la ligue.  Pour notre exemple, on va utiliser 1300.

 

Le handicap donné à notre équipe est de (1300-1000) x 90% = 270.  Alors cette équipe commence chaque joute avec 270 quilles abattues, c’est ce qu’on appelle le handicap d’équipe.  On utilise 90% pour s’assurer de ne pas donner trop de handicap aux petits joueurs qui ont beaucoup plus de chance de faire des parties supérieures à leur moyenne que les gros joueurs.  Un joueur ayant 220 de moyenne ne peut pas faire un pointage de plus de 80 quilles au-dessus de sa moyenne (300).  Tandis qu’un joueur de 120 de moyenne peut faire jusqu’à 180 quilles en haut de cette dernière.

 

Dans nos ligues, chaque équipe débute avec un nombre de quilles de handicap.  Plus les joueurs ont des moyennes fortes, moins l’équipe a de handicap et vice-versa.  De cette manière, chaque équipe est égale.

 

Q : Est-ce que le mythe des quilleurs disant qu’un joueur absent qui a une grosse moyenne fait automatiquement gagner son équipe, car on met sa moyenne dans le pointage de l’équipe, est vrai?

 

R : C’est un mythe!!! Il est important de savoir que si un joueur a une grosse moyenne (220), il ne permet pas à l’équipe d’avoir beaucoup de quilles de handicap.  Le quilleur qui est absent et qui a une moyenne de 150 en comparaison du premier de 220, donnera (220-150)*90% = 63 quilles de plus de handicap.  Le tout est donc égal puisque le handicap s’assure de ramener l’égalité entre chaque équipe et joueurs.